Connaître le passé pour dessiner le futur

shannon re   mcculloch re   turing re

 

Scientific research in engineering and its impact on innovation

 

Depuis la rentrée 2016, les étudiants de master ont accès à un nouveau cours intitulé "Scientific research in engineering and its impact on innovation” (INGE0012-1), dispensé par le Professeur Rodolphe SEPULCHRE. Pour sa première édition, le cours était centré sur trois articles publiés autour de la Seconde Guerre Mondiale et qui ont eu un impact majeur sur la révolution technologique qui a accompagné la naissance de l'informatique et de la théorie de l'information :

  • Claude SHANNON : A mathematical theory of communication
  • Warren MCCULLOCH and Walter PITTS : A logical calculus of the ideas immanent in nervous activity
  • Allan TURING : Computing Machinery and Intelligence

 

Les travaux des étudiants ont débouché sur la création d'un blog accessible à tous.

 

Pas à Pas

 

Les étudiants devaient commencer par lire les trois articles, qui furent ensuite présentés par des experts sous forme de séminaires.

 

Chaque étudiant a ensuite réalisé une phase de recherche bibliographique afin d'identifier un article scientifique illustrant la genèse de la théorie de l'information et un article illustrant son impact technologique. Un rapport écrit individuel a clôturé cette première partie du cours.

 

La deuxieme partie a débuté par une semaine complète de séminaire de groupe, durant laquelle les rapports individuels ont été présentés oralement pour ensuite extraire progressivement de ce matériel brut la structure et le contenu du blog final.

 

La troisième partie du cours a consisté en la réalisation progressive du blog. Chaque étudiant devait successivement rédiger une section, commenter et critiquer une section rédigée par un collègue, ou encore réviser les sections écrites sur la base du feedback reçu. Toutes les tâches d'écriture, de révision, et d'intégration étaient documentées et accessibles à tous. Les tâches finales d'intégration étaient également distribuées autant que possible (relecture de chapitres entiers, rédaction des introductions et conclusions, organisation de la bibliographie, des figures, et des légendes de figures).

 

Dans la phase finale du cours, chaque étudiant devait compiler un rapport individuel final détaillant l'ensemble de ses contributions personnelles durant les différentes phases du projet et les enseignements tirés de l'expérience. 

 

Connaitre le passé pour innover

 

Le feedback détaillé des étudiants n'est pas inclus dans ce blog mais profitera certainement aux éditions suivantes du cours. Dans l'ensemble, la réponse et l'engagement des étudiants dans ce module inhabituel furent remarquables. Pour la plupart, l'enseignement majeur fut de réaliser que la science et la technologie sont le fruit d'une histoire, et que la connaissance du passé est un atout-clé pour pouvoir innover, c'est-à-dire dessiner le futur.

 

Consulter le blog

 

 

 


Contact(s) : Rodolphe Sepulchre